Exceldent, centre de santé dentaire et d'implantologie à Marseille Prendre RDV
Menu

Parodontologie

Parodontologie

Les maladies parodontales

Il n'existe pas une mais des maladies parodontales, la plus connue limitée à la gencive est la gingivite. Lorsque la maladie touche l'ensemble du parodonte (os alvéolaire, gencive, ligament, cément) on parle de maladie parodontale (ou parodontite) dont la forme la plus grave peut entrainer la mobilité puis la perte des dents.
Souvent premier stade la maladie, les gencives qui saignent sont un symptôme qu'il faut prendre au sérieux et qui doit vous mener à prendre un rendez-vous. Ce n'est pas le seul symptôme mais il est fréquent.

 

A retenir :

Ce sont des maladies indolores, il faut donc observer : inflammation des gencives ou gencives plus courtes, apparition d'espaces entre les dents, dents plus longues, dents qui bougent...autant de signes qui doivent vous amener à consulter.

Les facteurs de développement d'une parodontite sont différents suivant les individus en revanche la plaque dentaire non maitrisée reste le point d'entrée de la maladie.
Le point commun à toutes ces situations est la présence de bactéries et d'un terrain infectieux qu'il va falloir traiter. Autrefois placée sous le signe de la fatalité la maladie parodontale est aujourd'hui bien prise en charge. Avec l'aide du patient le traitement permet d'obtenir de vrais résultats. Dès les premiers signes votre dentiste vous donnera la marche à suivre.

Les soins parodontaux

Les objectifs de votre consultation pour maladie parodontale sont multiples :

  • Identifier les causes de votre maladie : maitrise du brossage, alimentation, hérédité, maladie associée, stress, mode vie notamment tabac (pas responsable mais aggravant),
  • Effectuer un contrôle radiographique (scanner panoramique 3 D) pour connaître l'atteinte de votre parodonte et la situation de vos gencives, ligament et os alvéolaire. Nombre de poches parodontales, secteurs touchés.
  • Procéder à un examen minutieux des gencives, identifier l'ensemble des zones de plaques dentaires et évaluer la profondeur de l'atteinte parodontale mais aussi l'état de mobilité de vos dents et votre risque de déchaussement et de perte dentaire.
  • Vous informer sur le stade de la maladie et ses conséquences. et vous proposer un plan de traitement qui pourra comporter des soins de prévention, de la chirurgie, mais aussi dans certains cas une approche prothétique (greffe, prothèse, implants..).

 

Le plan de traitement de la maladie parodontale

Le plan de traitement prévoit une première étape qui se déroule selon des protocoles différents selon votre situation mais qui a le même objectif :

  • Vous aider dans la mise en place de nouvelles techniques de brossage (notamment des gencives) et du contrôle de votre plaque dentaire,
  • Procéder souvent à la désinfection des zones et la suppression de la plaque par une phase appelée surfaçage radiculaire (si le surfaçage ne suffit pas une chirurgie complétera le premier plan de traitement),
  • Contrer l'infection bactérienne en prescrivant dans certain cas une antibiothérapie.

Ces étapes sont souvent regroupées dans un temps court pour éviter tout risque de réinfection.
Après cette première étape une période appelée « maintenance » sera mise en place. Tous les 3 mois, puis tous les 6 mois en fonction du succès vous aurez une séance de détartrage qui permettra d'éviter le retour de la plaque et de la prolifération des bactéries. Ce parcours est obligatoire pour contenir l'atteinte parodontale. L'objectif est de déloger les zones d'infection placées sous les gencives. En revanche, votre parodontiste sera très vigilant et vérifiera à chaque visite votre maitrise des techniques de nettoyage bucco-dentaire.

Rapidement après cette mise en place d'autres techniques vous seront peut être proposées pour combler les espaces, remplacer les dents manquantes, stabiliser la fonction bucco-dentaire.

C'est pourquoi un détartrage par an, une observation régulière de votre dentition, et le respect de conseils d'hygiène sont les meilleurs paravents de la maladie parodontale.

 

Conseils d'hygiène

Et si vous étiez le meilleur partenaire de votre parodonte ? Que ce soit pour éviter l'apparition d'une maladie parodontale ou pour la prendre en charge, l'éducation, le maintien de votre motivation, l'aide et le soutien, l'assistance au brossage sont des temps que votre spécialiste en parodontologie prendra avec vous.

  • Matériel et brossage : cela est un peu surprenant mais la première prescription que l'on vous fera en cas de gingivite sera une brosse à dent. Souvent souple elle s'accompagne d'une méthode de brossage (gencive vers dents) de bossettes destinées à nettoyer les espaces inter dentaires, de fil et de révélateur de plaque. Muni de tout cela vous êtes fin prêt au combat.
  • Rythme : Deux fois par jours il faut se brosser les dents et les gencives, les mouvements précis vous seront présentés par votre dentiste. Vous devrez aussi effectuer un brossage de la langue. Après chaque repas vous pourrez utiliser les petites brosses adaptées aux espaces ou encore des cure-dents à base de fluor, pour nettoyer vos dents. En début de prise en charge vous aurez recours aux bains de bouches avec des solutions prescrites par le centre.